22 juillet 2015

Vision

"Aprés la révolution du tout électrique au début du XXème siècle, puis celle du tout numérique arrive celle du tout connecté : nous sommes au début de plusieurs années de mise en liaison entre les individus, les objets et les processus.

"le Web" va se diluer dans le monde physique via des milliards d'objets connectés. Cette phase de connexion entre le monde physique et le digital marque aussi la fin de l'ére de la numérisation et le début de celle de l'humanisation technologique : humanisation des objets en les augmentant de facultés, humanisation des services en éliminant les intermédiaires, humanisation des processus en privilégiant l'empathie.

WAMS.io souhaite devenir un acteur majeur de cette mutation et de la révolution de l'Intelligence Ambiante"*

Logo-LinkedIn-blue-50 Olivier Cordoleani - fondateur

L’Intelligence Ambiante, AmI, est une notion regroupant un ensemble de technologies partageant des traits communs. Elle est la convergence de trois domaines :

  • Ubiquitous Computing, qui consiste à intégrer des microprocesseurs dans les objets de la vie quotidienne. (exemple: le pass Navigo, les cartes bancaires)
  • Ubiquitous Communication, qui permet à ces objets de communiquer entre eux et avec l’utilisateur.
  • Intelligent User Interface qui permet aux usagers de contrôler et interagir avec ces objets de manière intuitive.

L’AmI nous promet un monde parsemé de petits éléments électroniques, bon-marché, inter-connectés, autonomes, sensibles au contexte et ayant un certain degré d’intelligence, tout cela dans notre environnement quotidien (dans nos voitures, dans les bâtiments, dans les arbres, dans la rue). Leurs utilités seraient multiples : de la prévention (incendies, accidents) à l’assistance (guidage, contrôle à distance) en passant par la gestion de l’énergie et le confort.

Une de leur grande qualité serait leur totale transparence : ils seraient présents, mais complètement invisibles à nos yeux, l’interaction avec eux devrait être aussi transparente.

Selon Ericsson, le numéro un mondial des équipements télécoms, il y aura 50 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020.

La planète en compterait déjà plus de 12 milliards, soit deux fois plus que le nombre d’abonnés mobiles!

 

"Internet est voué à « disparaître »… en s’intégrant dans nos vies comme l’électricité."

Eric Schmidt, président de Google, dans le cadre du Forum économique mondial de Davos.
#WamS @ambientintellig @wams_io @cordoleani